Ma wish list pour 2017

Pour cette nouvelle année qui commence, je souhaite :

2017

Que toute ma petite famille soit en bonne santé.
M’inscrire à WW, perdre entre 5 et 8 Kg et stabiliser mon poids pour de bon.
Reprendre le jogging au printemps et m’y tenir au moins une fois par semaine (encore une fois!!)
Obtenir mon permis de conduire.
Reprendre le travail à temps partiel en octobre.
Que mon homme obtienne son CAPES de mathématiques.
Partir en vacances avec ma petite famille et se déconnecter du quotidien.
S’organiser quelques moments rien qu’a deux en amoureux (On y croit).
Réussir à mettre un peu plus d’argent de coté (Pour la Cinquième année d’affilée!).
Prendre d’avantage de temps pour moi (C’est plus que nécessaire, c’est vital!)
Cuisiner mieux et différemment. Plus healty, plus végétarien, plus sainement.
Sevrer MissDouceur rapidement et en douceur.
Passer du temps de qualité avec chacune de mes filles.
Faire des nuits complètes (Laissez moi rêver!!))
Avoir le temps de publier d’avantage sur mon blog.

Mes souhaits pour 2016 étaient les suivants :

2016

Que toute ma petite famille soit en bonne santé (Quelques rhumes mais rien de grave!)
Reprendre WW seule et perdre 15Kg (J’en ai perdu 16 et repris 4 mais je valide quand même!).
Reprendre le jogging au printemps et m’y tenir au moins une fois par semaine (j’ai repris cet été et j’ai tenu 2 mois…).
Que la rentré à l’école en septembre de MissG se passe bien.
Obtenir mon permis de conduire (J’ai obtenu le code et rater l’épreuve pratique…)
Me perfectionner en couture et apprendre à faire plein de choses (J’ai cousu trois fois dans l’année…)
Rencontrer une belle personne, avoir une vraie amie (Aucune rencontre…)
S’organiser quelques moments rien qu’a deux en amoureux (A part un film de temps en temps rien. C’est difficile puisque nous n’avons personne pour garder nos filles).
Réussir à mettre un peu plus d’argent de coté (Toujours pas, c’est même pire!).
Prendre davantage de temps pour moi (J’en ai même encore moins pris que l’année dernière alors que je ne pensais pas que c’était impossible!)
Avoir un mari plus attentionné, plus spontané et plus à l’écoute (Il y a du mieux mais j’en attends un peu plus…)
Que MissDouceur arrive petit à petit passer du temps sans moi sans être malheureuse (Elle est toujours aussi pot de colle à la maison mais aucun soucis quand elle va à la crèche)
Faire l’Effluent 5 et rencontrer enfin des blog-copines (Je ne me suis même pas inscrite).
Être plus souvent en tête à tête avec MissG. (On y arrive de temps en temps).
Prolonger mon congé parental d’un an en septembre.

Clairement 2016 a été une année pourrie et je suis bien contente qu’elle se termine! Décembre a été un peu mieux sur certain aspects, ce qui nous permet de commencer 2017 sur de meilleures bases.

 

Publicités

The Rainbow Birthday Party # 2 – Autres préparations colorées

Pour la fête d’anniversaire de MissG dont le thème sera celui de l’Arc-en-ciel, en plus du Rainbow cake, j’ai envie de réaliser d’autres petites préparations colorées. Je ne vais pas pouvoir réaliser TOUT ce que j’aimerai faire car c’est un goûter d’enfants, de 6/7 petites filles de 3/4 ans et tout ne serais pas mangé. Il resterait alors beaucoup trop de chose et même si j’aimerai qu’il y ait beaucoup de préparations différentes, je n’ai pas envie de devoir manger tout ce qu’il restera ou tout jeter ensuite. En plus, il me faudrait beaucoup de temps pour réaliser tout ça! Et puis, le Rainbow cake sera déjà assez conséquent. Cependant, ce sont de jolies idées que je garderais de coté pour une autre occasion.

Voilà un peu ce que j’ai repéré sur la toile:

Des marshmallows Rainbow

81900921_p

img_5863_web

marshmallows

rainbow-marshmallow-kabobs-top

diy-marshmallows

Des sablés cœur Rainbow

maxresdefault

Des pop cakes cœur Rainbow

maxresdefaultcsdcs

Des pop cakes nuage et Rainbow

rainbow_cloud_cake_pop_close_single

Des sablés Rainbow avec nuages

rainbow-with-clouds-cookies-slice-and-bake-eugenie-kitchen

Des roses Rainbow en pâte à sucre

rainbow-roses-eugenie-kitchen03

Des brochettes de fruits frais Rainbow

36184bd931adea5d

Des Rainbow cupcakes

99147930

cupcake-arc-en-ciel

cupcakes-arc-en-ciel

blue-colorful-cupcake-cupcakes-favim-com-2774719

Dans tout ça, je pense faire les brochettes de fruits frais Rainbow, des marshmallows Rainbow pop avec des perles de sucres multicolores et un peu de chocolat blanc (pour faire tenir les perles) et une fournée de Rainbow cupcakes au chocolat noir décorés d’un glaçage bleu, de nuages blanc et des bonbons Haribo Miami Pik. Je pense que ce sera bien suffisant!

Le premier article consacré à la préparation du Rainbow Birthday Party pour les 4 ans de MissG est a retrouver ici : The Rainbow Birthday Party # 1 – The rainbow cake

* Presque toutes les photos sont reliées à leurs recettes ou au site où je les ai trouvées, il suffit de cliquer dessus!

The Rainbow Birthday Party # 1 – The rainbow cake

Le 14 janvier prochain, ma grande fille va avoir 4 ans (oui… DÉJÀ 4 ans!!!) Cette année, j’ai proposé de lui organiser une fête d’anniversaire avec quelques copines puisque maintenant qu’elle va à l’école, elle a plein de copines (elle a même une copine qui est en grande section!) et je lui ai proposé plusieurs thèmes. Je pensais qu’elle choisirait le thème « La reine des Neiges » mais elle a choisit le thème « Arc-en-Ciel » ce qui au final m’arrange bien et m’inspire beaucoup plus! Et qui dit thème « Arc en Ciel » dit Rainbow cake (ou gâteau Arc en Ciel)! Et ça tombe très bien, car ça fait un bon moment que j’ai envie de me lancer et d’en réaliser un!

Le Rainbow cake est un gâteau à la mode depuis quelques années, du coup, il existe de nombreuses variantes de Rainbow cake et de multiples recettes. Voici celles qui ont retenu toute mon attention et/ou forcent mon admiration:

Le Rainbow cake surprise

gateau-surprise

Le Rainbow cake en damier

damier-rainbow-800x521

Les Rainbow cakes cœur

rainbow-heart-cake-ftr

hqdefault

9efaf3b3d0238e21478d5234e235fb22

Les Rainbow cakes roulés

large

gateau-roule-facon-rainbow-cake-640x480

Et enfin, les Rainbow cakes « plus » classiques

Au chocolat

au-chocolat

A l’amande et à la vanille

rainbow-cake-31-sur-31

Au citron et au chocolat blanc.

rainbow-cake-recette

Pour mon premier Rainbow cake, j’ai choisit d’en réaliser un au visuel classique, en m’inspirant fortement de la recette de Cuisine moi un mouton. Je ne vais pas suivre exactement la recette à la lettre puisque mes biscuits seront un peu plus grands (20 cm au lieu de 18 cm idéalement dans la recette) et surtout, je vais faire un Rainbow cake avec sept couches de biscuit et non pas six comme le propose la majorité des recettes de Rainbow cake. En effet, un Arc-en-Ciel est en réalité composé de sept couleurs (Rouge, Orange, Jaune, vert, Bleu, Indigo et Violet) et non six (même si Indigo et Violet sont très ressemblant) et je ne peux vraiment pas me résoudre à n’en faire « que » six. J’aurais l’impression de me mentir à moi même et de tricher (non non je ne suis pas dingue!).

En ce qui concerne les parfums du Rainbow cake, je pense suivre la recette que j’ai choisi et réaliser des biscuits à l’amande et une ganache vanillé. Ça devrait plaire à tout le monde je crois mais, j’y réfléchit encore. Pour la décoration du gâteau, je ne sais pas encore exactement ce que je vais faire. Surement un peu de glaçage rose et des billes de sucre colorés. Je vais peut être également inscrire le prénom de ma puce et son age en pâte à sucre emporte-piècée.

Je suis impatiente de le réaliser et pense que ce Rainbow cake plaira beaucoup à MissG ainsi qu’a ses petites copines!!

* Chaque photo (sauf une) est reliée à sa recette, il suffit de cliquer dessus!

Au revoir tétine !

Cette semaine, ma grande MissG a enfin dit au revoir à sa tétine et l’a envoyé au Père Noël avec sa lettre de souhaits.

L’année dernière, j’avais déjà essayé de la convaincre de l’envoyer mais sans succès. Je pense qu’elle n’était encore pas prête a s’en séparer. Et puis il y avait déjà eu beaucoup de changements pour elle les mois précédents avec le déménagement, la nouvelle maison, l’arrivée de sa petite sœur, la propreté et la fin des couches et les aux revoirs a sa nounou et ses premiers copains.

Cette année, j’étais vraiment décidée a m’en débarrasser et dès cet été, j’ai commencé a lui dire qu’elle devrait l’envoyer au père Noël en échange de cadeaux car elle était grande maintenant et elle allait bientôt avoir 4 ans. Quand elle a fait sa rentrée a l’école en septembre, je lui ai expliqué qu’elle devait laisser sa tétine a la maison. Certains enfants avaient encore leur tétine du coup, je lui ai expliqué qu’elle était la plus grande de la classe (ce qui est  vrai!) et qu’elle, elle n’en avait plus besoin et ça c’est très bien passé. MissG n’avait donc pas sa tétine de la journée à l’école et elle arrivait même à faire la sieste sans. A la maison par contre dur dur de la laisser de côté. Si je l’avais laisser faire, MissG l’aurait gardé dans la bouche toute la journée. Elle la réclamait tout le temps et il fallait sans arrêt lui demander de l’enlever car elle parlait tout le temps avec sa tétine dans la bouche et c’était insupportable.

adieu-tetine

Du coup, quand les prospectus de Noël sont arrivés, je lui ai rapidement dit de regarder ce qui pouvait lui plaire et elle a vite fait son choix. Elle avait également vu les publicités pendant ses dessins animes du matin (oui elle regarde des dessins animés TOUS les matins! Jetez moi des pierres!) et avait déjà repéré des choses.

Nous avons discuté, choisi, découpé, écrit, collé et hop, la lettre de souhaits pour le père Noël était faite. Nous avons bien précisé sur la lettre que MissG envoyé sa tétine en échange de cadeaux car elle était désormais une grande fille. Nous avons ensuite mis la lettre dans une enveloppe, MissG a dit au revoir a sa tétine, puis j’ai glissé cette dernière dans l’enveloppe. J’ai ensuite emmené MissG à la boite aux lettres pour qu’elle la poste elle-même. Bon, la boite aux lettres de la rue était trop petite elle a donc finalement confié sa lettre à son papa pour qu’il la poste directement a la Poste en allant promener sa petite sœur.

J’appréhendais un peu, sachant a quel point MissG était attachée à sa tétine mais ça c’est TRÈS bien passé. Elle me la réclamé le jour même avant la sieste, qu’elle n’a finalement pas faite et le soir après le bain. Mais elle l’a juste demandé, sans pleurer ni râler et je lui ai rappelé qu’elle l’avait envoyé au Père Noël. A l’heure du coucher, elle ne me l’a pas demandé, elle s’est coucher sans problème et elle ne s’est pas réveillée de la nuit. Et depuis, elle n’en a plus reparlé du tout et elle s’endort pour la sieste et pour la nuit sans soucis!

MissG était prête à se séparer de sa tétineet je suis fière de ma grande fille qui, à presque 4 ans, n’a désormais presque plus rien d’un bébé!!

Ma petite tornade dévastatrice

A la crèche, les personnes qui s’occupent de MissDouceur (elle y va 2/3 matinée de 3h par semaine) disent d’elle qu’elle est calme, discrète, attentive et douce. Elle joue sagement seule dans son coin ou avec les copains, elle découvre, elle essaye, elle se promène partout. Bref, elle est adorable.  On pourrait même croire que le pseudo que j’ai choisis pour elle quand elle n’était encore qu’un nouveau né lui correspond parfaitement… mais en réalité, il n’en ai rien!!

A la maison, elle est infernale!! C’est une tornade dévastatrice!

Elle crie, elle pleure, fait caprices sur caprices, se met en colère, se jette par terre, jette les objets, déchire les livres, pousse sa sœur, lui tire des cheveux, ne sais quasiment pas rester seule 5 min, réclame constamment notre attention et notre présence, n’en fait qu’a sa tête, n’écoute rien, nous défie, nous provoque, me tape en plein visage, se sauve en courant autour de la table quand je lui dit de venir, me donne de violents coups de pieds quand je la change, jette sa tête en arrière (même sur le carrelage)… C’est bien simple, quoi qu’on fasse avec elle, ça devient une corvée PRESQUE  à chaque fois. La faire manger, lui changer la couche, l’habiller, la mettre au lit, la sortir du bain, jouer avec elle, lui mettre son manteau pour sortir, l’installer dans la poussette ou le siège auto … Même l’allaitement est devenu une corvée. A la moindre frustration, à la moindre contrariété, à la moindre chose qui ne va pas comme elle veut, à la moindre chose qu’elle n’arrive pas à faire, elle s’énerve.

Elle ne reste presque jamais seule dans une pièce et nous suis partout, elle est toujours dans nos jambes, dans nos bras ou sur nos genoux. Et si elle n’est pas avec nous et qu’on ne l’entend pas c’est parce qu’elle est occupée à faire quelque chose d’interdit. Comme se mettre debout sur le bureau de sa sœur, jeter le linge propre par terre, déchirer des papiers, ou vider l’armoire de DVD ou encore les boites de puzzles de sa sœur… Je ne peux pas jouer 5 min tranquillement avec ma grande car elle vient en pleurant, criant et en tentant les bras pour que je la prenne et quand je ne la prends pas elle hurle encore plus fort et tire sur mes vêtements. Si elle me voit faire un câlin à sa sœur, elle rapplique immédiatement en chouinant pour que je la prenne aussi ou pousse sa sœur pour être seule dans mes bras.

Le reste du temps, même si ce temps et compté en minutes, elle est souriante,  joyeuse et particulièrement expressive. Elle danse dès qu’elle entends de la musique. Elle fait le clown. Elle nous fait des tonnes de câlins et de bisous. Elle ri aux éclats des bêtises de sa sœur. Elle répète (approximativement) tout ce qu’on dit. Elle est curieuse de tout. Elle comprend très bien ce que je lui dit. Exceptionnellement, elle joue calmement 5 min toute seule. Elle se déplace sur son trotteur, regarde un livre, joue avec son bébé, aux Playmobil, empile des pots, promène sa poussette, joue avec sa sœur. Mais ça ne dure jamais bien longtemps! Son humeur est tellement changeante!

Afficher l'image d'origine

Elle m’épuise. Elle m’étouffe. Elle me vampirise. Elle me laisse tellement peu de répit. Elle me pousse à bout. Elle me réveille encore toutes les nuits. Elle a usé toute ma patience. Je suis fatiguée. Epuisée. Moralement. Nerveusement. Je lui crie dessus. Beaucoup trop. Et sa sœur en fait les frais aussi alors qu’elle est adorable la plupart du temps. Je dis des choses qu’une maman ne devrait pas dire à ses enfant. Des mots que je n’aurais jamais imaginé prononcer. Des gestes que je m’étais promis de ne pas faire. Et je m’en veux tellement. Tellement.

Je me sens en dessous de tout. Je ne voulais tellement ne pas être ce genre de maman. L’éducation bienveillante est bien loin de mon quotidien. Et je culpabilise. Et je ne sais pas quoi faire. Je ne sais plus quoi faire. Je suis désemparée face à cette petite fille tellement exigeante. Je me dis toujours que ça ira mieux dans quelques temps mais les mois passent et rien ne change. Et puis nous n’avons aucune aide extérieure, ni famille ni amis pour nous laisser le temps de souffler et s’occuper des filles une soirée ou une journée. Personne à qui me confier, sur qui m’appuyer. Aucune vie sociale. Et ma mère qui en rajoute une couche et qui ose me dire par téléphone que je me laisse marcher dessus par mes gosses.

J’ai hâte d’obtenir mon permis et de retourner bosser tellement cette situation m’oppresse. Alors que je n’aime pas spécialement mon boulot, ni l’entreprise dans laquelle je bosse. C’est pour dire à quel points j’ai besoin de souffler, de faire autre chose et de voir du monde.

Je parfois envie de la mettre tous les matins à la crèche!  Pour souffler. Pour faire ce que j’ai à faire, ce que je dois faire. Pour profiter du calme. Pour essayer de faire quelques chose juste pour moi. Pour me retrouver en tant que femme, en tant que personne. Pour me reposer. Pour me ressourcer. Le pire c’est que, si c’était possible de la mettre tous les matins à la crèche alors que je suis à la maison, je sais que je culpabiliserais de le faire. Alors qu’elle y est très bien, qu’elle découvre, qu’elle s’amuse et qu’elle ne serait pas peinée ou malheureuse.

Parce que je l’adore ma petite tornade blonde, je l’aime de tout mon cœur. J’aime tellement l’entendre prononcer des nouveaux mots, l’observer découvrir de nouvelles choses, la tenir endormie contre mon épaule, l’entendre rire aux éclats, sentir sa petite bouche qui m’embrasse sur la joue, la voir courir dans toute la maison, la regarder serrer sa sœur dans ses bras, l’écouter s’exclamer de surprise,  la voir venir souhaiter bonne nuit à sa sœur dans son lit en lui faisant un bisou, tenir sa petite main dans la mienne…

C’est tellement difficile d’être sa maman…

💤 MissD s’endort enfin toute seule! 💤

Il y a deux semaines, j’avais rendez-vous avec la directrice de la crèche pour établir et signer le contrat de garde pour MissD. Nous avons parlé de son rythme (repas, sieste…) et je lui ai expliqué que MissD, à presque 15 mois, ne s’endormait encore qu’au sein, que ça durait facilement 30min à 1h (voir plus) tous les soirs, que j’en avais marre et que je ne savais pas quoi faire pour qu’elle apprenne à s’endormir toute seule. Je lui ai expliqué que si je la mettais dans son lit éveillée, elle se débattait, pleurait, hurlait puis se mettait parfois même à tousser et une fois même elle a été jusqu’à vomir. Et encore, je ne l’ai laissé pleurer que quelques fois et rarement plus de cinq minutes. D’une part parce que je n’aime pas laisser pleurer mon bébé et d’autre part parce que ma grande dort dans la pièce juste à coté et que je n’ai pas envie qu’elle se relève car sa petite sœur l’empêche de dormir.

La directrice m’a dit qu’elle allait me sembler très dure mais qu’il fallait que je laisse pleurer MissD même si elle va jusqu’à vomir, que ça prendrait 3/4 jours peut être une semaine, peut être plus mais qu’il fallait passer par là pour que MissD apprenne à s’endormir seule. Pour que ma petite comprenne qu’elle doit s’endormir seule. Qu’elle est assez grande maintenant et qu’elle n’a plus besoin de mon sein pour s’endormir. Elle m’a dit qu’il fallait que je reste calme, que je ne m’énerve pas, que je la laisse pleurer,  que je la change et que je la recouche si elle va jusqu’à vomir et surtout que je ne faiblisse pas. Même si mon bébé pleure pendant 2h. Même si elle pleure toute la nuit. Elle m’a dit que ça serait dur mais que c’était normal que ma puce pleure et décharge sa colère. Elle m’a conseillé de lui laisser éventuellement un t-shirt avec mon odeur pour la calmer et la rassurer.

J’avoue que cette idée m’a mise mal à laisse et que ça ne me disait pas trop de laisser mon bébé pleurer. Surtout si ça devait durer des heures. Et en même temps je me suis dit que même si c’était dur, pour elle comme pour moi, c’était peut être la solution. Et que je pouvais au moins essayer. Après tout, je n’avais rien à perdre. Et puis, pour la première fois, j’ai eu l’impression d’être écoutée et comprise par quelqu’un qui été passée par là. Quelqu’un qui ne me jugeait pas. Qui ne jugeait pas mon enfant en disant qu’elle faisait des caprices. Quelqu’un qui voulait seulement m’aider. J’en ai parlé à mon homme et le lendemain nous avons tenté l’expérience.

Le soir suivant, je me suis installée dans mon lit avec MissD pour la tétée, comme d’habitude. Elle a tété des deux cotés puis quand elle a commencé à tétée pour s’endormir, sans plus rien avaler, je lui ai enlevé mon sein. Elle a commencé  se débattre, sentant l’entourloupe, avant même  que je me lève du lit. Elle s’est mise à pleurer, je lui ai expliqué que j’allais la mettre dans son lit et qu’il fallait qu’elle s’endorme toute seule. Je lui ai fait un bisou et je l’ai déposée dans son lit, hurlante, s’accrochant à mon bras et se cambrant de toutes ses forces. Je suis partie dans la cuisine préparer le repas pour l’homme et moi et nous avons mangé. La puce a pleuré et hurlé non stop pendant tout ce temps. Ça a duré 30 min, j’ai débarrassé la table et je m’apprêtais à aller la reprendre, mon cœur de maman de pouvant plus supporter de l’entendre pleurer ainsi, quand tout à coup, je n’ai plus rien entendu. Mon bébé s’était finalement endormi en pleurant mais toute seule. Elle a dormi toute la nuit et au petit matin, elle était aussi souriante que d’habitude.

p_20160831_223824

Le lendemain, j’ai renouvelé l’expérience et celle fois, elle n’a pleuré que 15 min. Les trois/quatre soirs suivant, elle pleurait encore quand je l’a mettait dans son lit mais elle ne pleurait plus que 5 min voir moins avant de s’endormir. Et depuis trois/quatre  jours maintenant, après la tétée, je lui demande si elle a terminé, elle lâche le sein d’elle même et elle reste calme. Je la prend tout contre moi pour lui faire un gros câlin puis je l’emmène dans sa chambre, je lui fait un bisou, lui souhaite bonne nuit et je la dépose en douceur dans son lit. Le tout dure entre 10 et 15 min. Elle ne pleure pas, ne crie pas. Parfois elle babille un peu quand je la couche. Je ferme ensuite la porte et elle s’endort calmement sans pleurer. Parfois je l’entend babiller, râler un peu  ou bouger quelques minutes le temps qu’elle trouve sa position pour dormir puis plus rien jusqu’au matin. Je l’entends parfois chouiner la nuit mais elle se rendort seule au bout de quelques minutes.

Pour la sieste, elle s’endort toujours au sein mais ça ne dure que 15/20 min. J’ai essayé de lui enlever le sein quand elle commence à somnoler mais elle le cherche la bouche grande ouverte et les yeux fermés en pleurant. Je vais attendre encore quelques jours mais j’aimerais supprimer complétement la tétée d’avant sieste dont elle n’a plus besoin nutritionnellement (puisqu’elle mange une purée et un yaourt à midi) afin qu’elle s’endorme seule et qu’elle puisse être éventuellement couchée par quelqu’un d’autre que moi (son père notamment puis ensuite par les puéricultrices de la crèche si je souhaite la laisser une journée complète de temps en temps).

Le fait qu’elle sache s’endormir seule et qu’elle fasse ses nuits (Elle a REcommencé à les faire depuis 3 semaines. Avant ça elle se réveillait à nouveau 1/2 fois par nuit pour téter.) me soulage énormément. Moralement, nerveusement, psychiquement. J’appréhende moins les couchers et je sais que je ne vais pas passer la moitié de ma soirée à endormir mon bébé et à lui crier dessus (oui parce que parfois ça durait 1h30, je l’avais changé de seins 6 fois, elle me tirait les cheveux, se débattait, pleurait, ne voulait rien savoir et moi j’étais en nage, j’étais fatiguée, pas douché et parfois je n’avais même pas mangé alors qu’il était 22h alors je n’avais plus une once de patience,  je voulais juste être seule et au calme et inévitablement je criais sur mon bébé! Ce qui n’arrangeait absolument pas les choses, bien entendu…). Je suis plus calme, plus patiente. Je ne vais pas me coucher en me demandant à quelle heure je vais finalement pouvoir m’endormir, combien de fois et à quelle heure je vais être réveillée et combien de temps je vais rester debout au beau milieu de la nuit et en sachant que je serais autant fatiguée, voir plus fatiguée, le lendemain matin.

Par contre, j’ai eu de la chance qu’elle ne pleure que 30 min la première fois puis 15 min le lendemain et finalement presque plus ensuite. Parce que je ne pense pas que j’aurais été capable de la laisser pleurer pendant des heures voir toute la nuit.  Nerveusement déjà, ça aurait déjà été insupportable de l’entendre pleurer si longtemps, pour moi et pour mon homme. Ensuite, ça m’a déjà fait trop mal au cœur de la laisser pleurer 30 min alors je n’imagine même pas si j’avais du la laisser pleurer encore plus longtemps. D’ailleurs, j’étais à deux doigts d’aller la prendre quand elle s’est arrêté de pleurer. Je me sentais coupable, je me disais que ça ne servait à rien, qu’elle n’était pas prête et qu’elle devait se sentir triste, seule, abandonnée, malheureuse (et s’était probablement le cas d’ailleurs). Finalement, elle était prête à s’endormir seule, il fallait seulement  forcer un peu les choses et même si c’était difficile à faire, je suis soulagée que ce soit fait.

MissDouceur # 14 mois 

Tu as 14 mois et …

DSC_990421254
Tu marche depuis une semaine.
Tu es toujours accro au sein.
Tu sourit énormément.
Tu fais le clown.
Tu t’endors toujours au sein.
Tu es très câline.
Tu fais des bisous avec ta bouche ou ton front.
Tu demandes encore beaucoup les bras.
Tu adores le bain et la piscine.
Tu es une casse cou.
Tu grimpes sur les petites chaises et sur nos lits.
Tu as dévalé l’escalier en pierre de la terrasse la tête la première.
Tu fais aléatoirement tes nuits.
Tu fais enfin de bonnes siestes seule dans ton lit.
Tu manges moins bien qu’avant.
Tu réclames très souvent de boire de l’eau.
Tu veux goûter à tout.
Tu t’es affinée.
Tu as eu la roséole cette semaine.
Tu adores te promener dans le jardin.
Tu veux tout le temps que l’on joue avec toi.
Tu tends la main pour montrer ce que tu veux.
Tu piques de terribles colères et te jettes par terre.
Tu adores être pieds nus.
Tu es vive et rapide comme l’éclair.
Tu es une vraie crapule.
Tu nous nargues et nous taquines.
Tu es une tête de mule.
Tu as déjà un caractère bien affirmé.
Tu adore être promenée en poussette.
Tu es curieuse et tu touches à tout.
Tu comprends énormément de chose.
Tu es très sociable et tu n’as pas peur des gens que tu ne connais pas ou peu.

Tu es mon adorable petite blonde aux yeux bleus.