Être ou ne pas être (enceinte!)

Il est 6H du matin et je suis déjà debout depuis une demi-heure. J’ai très mal dormi cette nuit, je me suis réveillée 36 fois et là je meurs de chaud ! Il fait déjà 25 °C dans l’appart (dès qu’il commence à faire chaud cet appart devient un four !) et avec mon mari version bouillotte, je n’en pouvais plus. J’étais en sueur et je commençais à me sentir pas trop bien. J’ai du mal à supporter la chaleur (pourtant je suis plutôt du genre frileuse !).

Mes règles sont prévues pour aujourd’hui (J29). Pas de symptômes particuliers, ni dans le sens de règles qui arrivent, ni dans le sens d’une grossesse qui débute. J’ai quelques boutons qui sont apparus dernièrement, mais qui peuvent être liés aux deux cas. Je suis épuisée, mais depuis la fausse couche, ça m’arrive à chaque fois en deuxième partie de cycle. Il faudra que j’en parle au gynéco d’ailleurs, je manque peut-être de quelque chose. J’ai eu des douleurs utérines plusieurs fois cette semaine, mais ça peut également être lié aux deux cas aussi. Pareils pour mes seins, qui sont un peu douloureux et que je trouve lourds. Je ne suis pas trop avancée avec tout ça !

Ce mois-ci, j’ai fait une courbe de température et apparemment, j’aurai ovulé à J18. Si c’est fiable, je devrais donc être à 11DPO aujourd’hui. Ma courbe de température ne baisse pas ce qui est bon signe si j’ai bien compris. Si toujours pas de règles d’ici là, j’aimerais attendre samedi prochain pour faire un test de grossesse, mais pas sûr que je tienne jusque-là…

Article 21

Peut-être que la roue tourne vraiment pour de bon et que nous allons avoir deux très bonnes nouvelles ce mois-ci… J’ai calculé et ça tomberait vraiment bien, car je devrais faire mon écho de premier trimestre juste avant d’aller voir mes parents sur leur lieu de vacances en juillet. Je ne les aurai pas vu depuis un an et je pourrais leur annoncer la bonne nouvelle de vive voie. En plus mon père a insisté cette semaine au téléphone (lui que j’ai au téléphone cinq fois par an) en disant qu’il espérait vraiment que nous viendrions.

J’étais pas trop emballé d’y aller au départ parce que c’est dans la Creuse et que ça ne me disait rien. Et aussi, parce que ça tombe tout juste le week-end de notre premier anniversaire de mariage et que j’avais envie de faire un truc rien que tous les deux. Mais bon, ça va quand même faire un an que je n’ai pas vu mes parents alors je vais faire un effort. Surtout pour mon père et mon petit frère qui sera là aussi. Si en plus, j’ai une merveilleuse nouvelle à annoncer, ce serait génial…

Réponse d’ici quelques jours (ou aujourd’hui si pas de chance…)…

Publicités

L’homéopathie pour aider bébé à s’installer

J’ai décidé pour ce cycle de reprendre de l’homéopathie pour m’aider à tomber enceinte (en y réfléchissant c’est une drôle d’expression « tomber enceinte »…) . J’en ai déjà pris une fois et c’était pour le cycle où ça avait marché donc j’ai envie de réessayer. Ça ne coûte pas cher, il n’y a pas d’effet secondaire et en principe c’est fait qu’a partir de trucs naturels. Et je suis pour les trucs naturels.

Ce n’est pas un remède miracle mais je pense que ça peut aider quand même. Ça peut être un coup de pouce pour tomber enceinte. Après tout, la seule fois où j’en ai pris je suis tombé enceinte. C’est peu être un hasard. Peut être pas… Autant mettre toutes les chances de notre coté.

Article 18

Je vais donc pendre :

OVARINUM 7CH à au cinquième jour du cycle en monodose (J5).
FOLLICULINUM 7CH au septième et au quatorzième jours du cycle en monodose (J7 et J14).
PROGESTERONUM 7CH au vingt-et-unième jour du cycle en monodose (J21).
GELSEMIUM 9CH cinq granules tous les jours matin et soir.
LYCOPODIUM CLAVATUM 9CH cinq granules tous les jours matin et soir.

Les trois premiers servent à booster l’ovulation. Les deux autres servent à avoir une glaire cervicale de bonne qualité et peuvent aussi booster la fertilité de monsieur. PapaGrenouille va donc en prendre aussi. Il en avait d’ailleurs déjà pris en même temps que moi la fois ou ça avait marché.

Voilà, il n’y a plus qu’à s’envoyer en l’air pendant toutes les vacances!!

Pour info, les jours de prise de Ovarinum, Folliculinum, et progesteronum sont valables pour un cycle de 28 jours, il faut adapter si on a un cycle plus court ou plus long! Et il existe aussi des traitements homéopathiques pour réguler les cycles.

Récap de mes cycles menstruels

Toujours pas de bébé pour ce mois-ci mais je m’en doutais, pas assez de rapports et pas trop au bon moment alors bon, il fallait pas trop rêver. Même si a chaque cycle j’y crois un peu et qu’a chaque fois je calcule la date à laquelle naîtrai notre bébé si je devais tomber enceinte…

Ça va presque faire un an que j’ai arrêté la pilule. J’espérais tomber rapidement enceinte. J’ai mis cinq cycles la première fois, n’était pas si long. Surtout que nous n’avons pas toujours fais l’amour au bon moment pour tous les cycles. Là j’entame le troisième cycle post curetage et j’ai l’impression que ça fait bien plus. J’ai pourtant dépassé le stade de la colère et de la tristesse due à la fausse couche.

Ça ne me fait presque plus mal, je ne pleure plus sur mon bébé perdu. J’ai juste des regrets. Je vois mon amie enceinte de presque six mois plusieurs fois par semaine (nous travaillons dans la même entreprise) et je me dis juste que j’aurai du avoir aussi ce ventre qui commence à bien s’arrondir et sentir les coup de mon bébé. Mais je ne suis pas jalouse, ni malheureuse, ni triste. J’ai un petit pincement au coeur quand j’y pense mais je suis heureuse pour elle. Je la trouve rayonnante. Et puis, ça finira bien par m’arriver à moi aussi…

Article 17

Ce nouveau cycle, c’est l’occasion de faire un petit récapitulatif de mes cycles depuis l’arrêt de la pilule (peu intéressant certes, mais nécessaire pour moi de l’écrire) .

J’ai arrête de la pilule le 02 mai 2011. J’ai eu un pseudo cycle après arrêt de la pilule, soit avant mes première règles (que je n’avais plus à cause de ma pilule micro-dosée que je prenais en continue) de 21 jours. Ensuite, nous avons préféré attendre un cycle entier avant de se lancer dans les essais afin que mon corps se remette en marche tranquillement. Ce tout premier cycle a duré 26 jours.

A la mi juin, nous nous sommes donc lancer dans cette grande aventure qu’est la procréation! J’ai mis cinq cycles de 28, 28, 32, 28 et 25 jours avant de tomber enceinte. Le point positif, c’est que je suis à peu près régulière ce qui est plus pratique pour déterminer mon ovulation..

Le sixième cycle fut le bon et je suis tombée enfin enceinte. Un mois après avoir apprit ma grossesse, à tout juste 9 semaines d’aménorrhée, le 8 janvier, j’ai commencé à avoir des saignements. J’ai pris rendez vous avec la sage femme qui devait me faire mon échographie de datation et quatre jour plus tard, nous avons appris que ma grossesse était arrêtée depuis déjà trois ou quatre semaines. Une semaine plus tard, le jour ou j’aurai du terminer mon deuxième mois de grossesse, j’ai été hospitalisée pour subir un curetage et délogé mon petit embryon qui avait cesser de grandir.

Le cycle post curetage, durant lequel nous n’avons pas essayé de refaire un bébé, à duré 33 jours. Et depuis, j’ai eu un cycle de 25 jours et un cycle de 27 jours.

Le neuvième cycle commence donc aujourd’hui. Mon ovulation doit tomber pendant ma semaine de vacances. Je serai donc plus reposée, plus tranquille, moins stressée et peut être dans de meilleures dispositions pour qu’une petite grenouille puisque enfin s’installer chez nous…

Au revoir C7 et bonjour C8

Bon ben la grossesse ce n’est pas pour toute suite. Mes règles sont arrivées dimanche avec trois jours d’avance. Je me doutais un peu que ça ne serait pas pour ce mois ci. Je commençais à avoir des doutes sur mes prétendues symptômes depuis deux trois jours, je voulais y croire mais mon acné disparaissait et je n’avais plus aucunes douleurs au seins. Et puis, il n’y avait que très peu de chance que ça marche étant donné que la libido de PapaGrenouille avait décidé de faire une virée dans le désert ce mois ci. Du coup très peu de corps à corps passionnés propices à la fabrication d’une petite grenouille. Mais ce n’est pas grave, ça finira bien par arriver. Nous avons réussis une fois il n’y a pas de raisons pour que ça ne marche pas une deuxième fois.

Article 16

Je voulais tenter de faire une courbe de température mais en y réfléchissant ça ne me plait pas trop. Déjà c’est super contraignant puisque je me lève à 5h30 en semaine ce qui voudrait dire que je devrais mettre un réveil aussi le week-end à cette heure là. Et en plus je trouve que c’est pas franchement naturel. Je calcul déjà mon ovulation en fonction de la durée de mes cycles, c’est suffisant. En plus, mes cycles sont assez réguliers.

J’ai décidé d’être patiente, de ne plus me prendre la tête parce que les câlins programmés ça manque cruellement de spontanéité et si l’envie n’est pas là ce n’est même pas la peine! (Bien que quand je sois en période d’ovulation, j’ai toujours envie de câlins!!) Pourtant, malgré cette bonne résolution, je sais que ça ne va pas être évident de ne pas y penser, de ne pas se dire « Aujourd’hui j’ovule! Au boulot! »

Et puis en ce moment tous les autres projets que nous faisons restent en attente alors forcément ce n’est pas facile de penser à autre chose. J’espère que PapaGrenouille va bientôt toucher ses indemnités de chômage où trouver un travail pour que l’on puisse déménager. Chercher un appart, visiter, faire les dossiers, faire les cartons, déménager dans une nouvelle ville, devoir prendre de nouvelles habitudes… Ça me ferait tellement de bien. J’ai besoin de ce changement je crois. Besoin de nouveauté. De faire autre chose. De me changer les idées. Et peut être que sans y penser, sans calcul et sans le stress de l’attente, une petite grenouille viendra s’installer dans notre nouveau chez nous…

EDIT : Article sélection du jour Famille Sur Hellocoton! Merci!

Impatiente

Je suis impatiente d’être mercredi prochain. Soit j’aurai mes règles soit je ne les aurai pas mais quelques soit le résultat, je suis impatiente de savoir. Je n’aime pas être dans le flou.

Impatiente

Parce que depuis une semaine mon corps me joue des tours. J’ai eu une grosse poussée d’acné pendant quatre jours, j’avais plein de boutons sur tout le bas du visage. Puis ça s’est calmé. J’ai eu les seins un peu gonflés et douloureux pendant deux jours puis plus rien. J’ai parfois des tiraillements dans le bas ventre aussi.

Et depuis une semaine, je suis épuisée et affamée la plupart du temps. Certes j’essaye de perdre du poids, je ne mange plus entre les repas, je mange plus équilibré, mieux et un peu moins et je fais du vélo mais ce n’est pas la première fois que je fais ça! Je n’ai jamais eu aussi faim tout le temps comme ça. Ça me fait mal a l’estomac tellement j’ai faim. Et c’est encore plus dur de résister à la tentation et d’être raisonnable. Et puis, je suis rarement très fatiguée comme je le suis en ce moment. Je me sens complètement épuisé. Dimanche après midi, j’ai dormi deux heures et cette semaine à 22h grand maximum je dormais à point fermé. Sans parler du fait qu’a peine mes fesses posées sur la banquette du train je dors…

La dernière fois que je me suis senti si fatigué, c’était au début de ma première grossesse. Et en plus, je faisais des heures sup et j’avais des longues journées à ce moment là. Pareil pour l’acné, et les seins douloureux, c’était pareil au début de ma première grossesse. Et je suis courbaturée aussi. Alors je m’interroge… Je suis impatiente de savoir si tout ça est normal et si je suis belle et bien enceinte. Sinon je me demande a quoi peut bien être du cette fatigue et cet appétit soudain, parce que je ne vois pas d’autre explication pour le moment.

Renouveau

Depuis lundi, j’ai recommencé à prendre de l’acide folique. Pour que ma prochaine petite grenouille soit toute belle et bien formée comme il faut. Et depuis mercredi, mon retour de couche à commencer. Et c’est plus douloureux que d’habitude, je dois prendre des anti-douleurs plusieurs fois par jour sinon je suis pliée en deux. Hier matin, quand je me suis levée pour aller au boulot, je ne me sentais vraiment pas bien. J’avais juste envie de retourner me blottir sous la couette en position foetale, avec mon homme collé derrière moi et m’entourant de son bras. J’espère que ça ne durera pas plus longtemps que des règles ordinaires.

Maintenant, PapaGrenouille et moi allons pourvoir enfin tourner cette douloureuse page et commencer à en réécrire une autre. Plus belle, plus optimiste, pleine de bonheur et de douceur et dont la fin sera, je l’espère, bien plus joyeuse. Même si j’ai super peur de faire une seconde fausse couche…

Article 15

Mon amie enceinte m’a demandé si ce n’était pas trop difficile pour moi. Parce que du coup elle n’ose pas trop me parler de ma fausse couche et n’ose pas trop parler de sa grossesse non plus sauf si c’est moi qui aborde le sujet. Mais je lui ai dit que ça aller et qu’elle pouvait me parler de sa grossesse. Je lui pose souvent des questions de toute façon. Je pensais que ça serait dur de la voir enceinte alors que nous devrions être à peu près au même stade de grossesse mais ça va. Je suis heureuse pour elle et je sais que mon tour viendra. Et puis, ça me fait du bien de lui parler aussi. Parce que c’est la seule qui était au courant de ma grossesse.

Voilà, si je tombe enceinte ce cycle-ci, nous aurons un bébé 2012 sinon, ça sera pour 2013!!

J’ai rêvé…

Cette nuit, j’ai rêvé que j’étais enceinte, que j’accouchais puis que j’allaitais mon bébé. C’est la première fois que je rêve aussi précisément de la maternité. J’ai déjà plusieurs fois rêvé que j’étais enceinte ou que je tenais un bébé dans mes bras mais ça s’arrête là. Cette fois ci c’était différent. Je n’avais jamais rêvé que j’accouchais et encore moins que j’allaitais mon bébé. C’était juste magique. Je tenais dans mes bras ce tout petit être, mon enfant, et je lui donnais le sein. C’était tellement fort…

Article 13

Quand je me suis réveillée, je me suis souvenue de mon rêve et j’ai eu un petit pincement au cœur. Ce n’était qu’un rêve… Mais je sais maintenant que je suis pleinement prête à être maman et que c’est ce que je souhaite le plus au monde. Je le savais déjà mais là c’est juste évident, il ne peut pas en être autrement! Peut importe nos conditions financière actuelle, nous sommes prêt dans notre tête et dans notre cœur à avoir ce bébé.  Le reste suivra, des couples dans des situations bien pires que la notre ont des enfants et ils s’en sortent alors nous y arriverons aussi. Je dois arrêter de me poser milles et une questions. Et dès que mon retour de couche sera passé, nous nous emploierons à nouveau à fabriquer une petite grenouille et croiserons les doigts très fort pour que ça marche et que tout ce passe bien!!