La crise des deux ans

Nous sommes actuellement en pleine crise des deux ans avec MissG (qui a 26 mois). Ajouté à ma grossesse dont elle commence à prendre conscience, l’absence de son papa qu’elle voit beaucoup moins depuis qu’il travaille, une grosse molaire qui pousse et qui la fait beaucoup souffrir, ça nous donne un cocktail détonnant!

Depuis environ deux semaines, MissG s’est ainsi transformée en véritable petit monstre.

Elle ne cesse de chouiner.
Elle ne sait pas ce qu’elle veut.
Elle demande quelque chose puis me crie qu’elle n’en veut pas.
Elle ne mange rien, ou presque. Même pas ses yaourts au chocolat.
Elle me teste et me défie en faisant des choses qu’elle n’a pas le droit de faire et en me regardant droit dans les yeux en les faisant.
Elle fait des caprices, pleure, se roule par terre et parfois je ne sais même pas pourquoi.
Elle me repousse en disant « Pas maman » et en réclamant son papa.
Elle s’énerve dès que je ne comprends pas ce qu’elle veut que je fasse.
Elle jette ses jouets et ses livres méchamment par terre.
Elle ne veut pas mettre sa gigoteuse pour aller dormir.
Elle ne veut pas boire son biberon et finalement en insistant un peu (il faut bien qu’elle ait quelque chose dans le ventre quand même!!) elle le boit dans nos bras comme un bébé.
Elle ne veut ni s’habiller ni que je lui change sa couche et me donne des coups de pieds.
Elle hurle la nuit en se plaignant de sa dent qui lui fait mal et elle m’a même frappé.
Elle réclame les dessins animés en pleurant alors qu’elle devrait dormir.
Elle ne veut pas me donner la main dans la rue et en profite pour essayer de s’enfuir en courant dans l’autre sens et en rigolant (et je dois lui courir après avec mon gros ventre…)
Elle ne veut pas monter les escaliers jusqu’à notre appartement alors qu’elle sait le faire et s’assoie sur les marches (je dois donc la porter pour monter les trois étages…).
Elle veut soudainement dormir dans MON lit à MA place.
Elle ne veut pas aller prendre son bain alors qu’une fois dedans elle s’amuse comme une folle.
Elle n’obéit pas et n’écoute rien de ce que je lui dis.
Elle crie et pleure à grosses larmes dès que je refuse quelque chose.

crise

Et puis…

Elle veut que je lui fasse des câlins et reste lovée dans mes bras pendant de longues minutes.
Elle vient me chercher par la main pour me montrer quelque chose.
Elle danse sur le rebord de la baignoire, toute nue, en chantant, en dandinant des fesses et en me tenant par les mains.
Elle ronronne presque en disant « Ho maman… » quand je lui chante des chansons en lui caressant la joue et les cheveux avant de s’endormir.
Elle caresse mon ventre et fait des bisous au bébé.
Elle joue à faire le petit monstre en grognant pour me faire peur.
Elle me chatouille dans le cou et me caresse les bras ou les jambes.
Elle est contente, sourit et se pavane quand je lui mets une jupe ou une robe neuve et que je lui dis qu’elle est belle.
Elle rit aux éclats quand je la chatouille ou que je lui cours après.
Elle est toute contente quand je l’emmène au parc et peut jouer tranquillement un long moment dans le bac à sable.
Elle peut jouer longuement et calmement au loto, aux cubes ou à la pâte à modeler avec moi.
Elle est aux anges quand nous sommes tous les trois ensemble sur le canapé.
Elle court et se jette dans mes bras toute heureuse quand je vais la rechercher chez la nounou.
Et puis il y a ces journées sans crises et sans caprices, sereines où tout roule tout seul dans la joie et la bonnes humeur.

Alors, j’essaie de la calmer quand elle fait une crise. De lui parler gentiment. De prendre sur moi. Je lui fais un câlin quand elle est pleure et qu’elle ne me repousse pas. Je lui propose de lire un livre. De manger autre chose. Je lui demande me me dire ce qu’elle veut. J’attends qu’elle se calme pour réessayer. Je lui demande si elle veut aller dans son lit pour se reposer. Je propose une autre activité.

Mais je n’arrive pas toujours à rester calme. Je crie. Beaucoup. Trop. Je n’ai plus aucune patience parfois. Je suis fatiguée. Je me retiens de ne pas lui mettre une fessée. Je lui dis des choses que je ne devrais pas lui dire et que je regrette aussitôt. Je suis nerveusement aux bord des larmes. J’appréhende les journées et les soirées seule avec elle.

Je culpabilise de ne pas réussir à mieux gérer, mais je me dis aussi que je fais de mon mieux et que ce n’est pas toujours facile. Et que je ferais mieux demain. Et puis, j’attends, patiemment, que cette période d’opposition et de confrontation finisse par passer…

Publicités

10 commentaires sur « La crise des deux ans »

  1. Oh la la comme je te comprends… nous sommes en plein dedans ici aussi (d ailleurs il n est quasi plus sujet que de ça sur mon blog). Attendre que ça passe en les accompagnant autant que possible reste notre seule alternative… courage a nous!!!

    J'aime

  2. Je compatis! Ma fille a deux mois de moins que la tienne et chez nous c’est exactement pareil! Je vis la même chose. C’est dur, vraiment. Comme toi, il y a des jours où elle me rend folle et où je crie et puis je m’en veux. Mais bon je me dis que nous sommes humaines et nous avons nos limites. Je te plains, toi qui en plus est enceinte! Déjà, moi comme ça je galère alors je compatis doublement! J’ai lu quelque part que la crise des deux ans c’est l’avant-gout de la crise d’adolescence. Nous voilà prévenues n’est-ce pas? Courage, c’est un passage obligé. Ça ira mieux plus tard…

    J'aime

  3. Mouahahah! Mais je vis la même choooose avec le monstre !!! (je ne suis pas enceinte, donc j’ai déjà la fatigue de la grossesse en moins !) Heureusement qu’il y a des jours qui passent mieux que d’autres, parce que flûte c’est vraiment rageant et fatiguant quand ils font la tornade !!!! Mais ça finira par passer, et quand bébé 2 sera la, tu pourrais avoir des jolies surprises !!! ^^

    J'aime

    1. Oui il y a des jours qui se passent meiux. Maintenant que sa dent ne lui fait plus mal, MissG est déjà beaucoup plus agréable et comme il a fait beau, j’en ai profité pour l’emmener au parc après la nounou et ça lui fait beaucoup de bien.

      J'aime

  4. Bon courage ! Je vis exactement la même chose avec mon fils qui a 26 mois aujourd’hui. Pour l’instant, la seule solution que j’ai trouvée est d’arrêter de lui proposer des choix et d’imposer (pas violemment mais fermement). Je lui dit « Allez, on monte s’habiller ! » au lieu de « On monte s’habiller ? », pour le dessin animé je lui demande ce qu’il veut mais s’il se met à pleurer quand je lui mets celui qu’il a choisi, c’est moi qui impose le dessin animé regardé, etc. J’essaie aussi de me prendre moins la tête : il mange des pâtes à la crème tous les soirs depuis 1 mois (la seule chose qu’il veut avaler avec nous. Comme il mange des légumes le midi avec la nourrice, c’est pas bien grave), on le prend avec nous s’il se réveille la nuit, etc. En attendant que ça passe, j’essaie de me dire que cette crise est parfaitement normale et qu’elle montre qu’il grandit. Allez, encore bon courage ! Un jour, ce sera fini… ^^

    J'aime

    1. Merci! Je fais pareil maintenant pour le dessin animé, je lui met celui qu’elle a demandé et si elle change d’avis tant pis, je lui dis qu’il n’y a que celui là. Le soir MissG ne boit encore que son biberon. J’ai essayé de lui donné autre chose mais une fois sur deux, elle n’en voulait pas. Ça a l’air de lui suffire puisqu’elle ne se réveille pas la nuit et le matin elle n’a pas l’air pressée de manger. Et souvent elle me réclame un ou deux gâteaux entre 18h et 19h et parfois des tomates. Bon courage à toi aussi. La nuit par contre, si elle se réveille, je la remet toujours dans son lit même si je dois y passer deux heures sinon personne ne dort correctement finalement (mais ça reste exceptionnel).

      J'aime

Laissez moi un petit mot, j'y répondrais bien volontier!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s