Notre choix de mode de garde

Dans l’idéal, si je pouvais vraiment avoir le choix, je prendrais un congé parental de trois ans, je ferais un deuxième bébé dans la foulée et je changerais totalement d’orientation professionnelle pour devenir assistante maternelle. Mais nous ne sommes pas dans cette vie là.

Au départ, nous envisagions plusieurs solutions concernant le mode de garde de notre MiniGrenouille. Étant donné que le CDD de PapaGrenouille prendra fin le 12 janvier (soit dans deux semaines maintenant) nous attendions d’en savoir plus concernant la prolongation ou non de son contrat. Mais étant donné les circonstances (l’ambiance au boulot, la relation qu’il a avec le chef, son comportement…), il a peu de chance d’être prolongé et de toute façon il ne souhaite pas continuer.

Donc, au départ, moi je voyais trois possibilités:

• Soit, PapaGrenouille retrouvait un travail tout de suite de salaire équivalent et dans ce cas je pouvais envisager de prendre 2 ou peut-être 3 mois de congé parental selon l’état de nos finances puis j’aurais été dans l’obligation de trouver et de mettre ma Choupette chez une assistante maternelle.

• Soit, PapaGrenouille retrouvait un travail tout de suite avec un salaire plus élevé et un contrat assez long et dans ce cas je pouvais peut-être envisager de prendre six mois de congé parental (pas plus, car après je ne toucherai plus le complément de libre choix d’activité par la CAF) avant de trouver une assistante maternelle.

• Soit, PapaGrenouille ne retrouvait pas d’emploi, touchait le chômage et développait ses projets tout en gardant notre MiniGrenouille au moins jusqu’au mois de septembre. Et ensuite, il faudrait aviser.

Mode de garde

Évidemment, je préférerais la deuxième solution, mais nous allons opter pour la troisième. Après mon congé maternité, c’est donc PapaGrenouille qui va s’occuper de notre MiciGrenouille! Parce qu’avec son parcours atypique ce n’est déjà pas facile de trouver du travail, mais avec le marché du travail actuel, je doute fortement qu’il trouve quelque chose rapidement. Nous avons donc décidé (c’est presque sur maintenant) qu’il garderait notre MiniGrenouille au moins jusqu’au mois de septembre. Ensuite, nous verrons ou nous en sommes. C’est de loin la meilleure solution pour nous.

PapaGrenouille a un projet de création d’entreprise qu’il aimerait mettre en place à partir de septembre et il devrait toucher le chômage pendant deux ans (à partir de février donc) dans le pire des cas. En espérant ne pas devoir aller jusque-là et que soit, son projet d’entreprise fonctionne (et je l’espère de tout mon coeur), soit qu’il arrive à faire éditer son roman (qui est en cours d’écriture) ou soit qu’il trouve un travail qui lui plaise (ou pourquoi pas les trois! Soyons fous!). Il envisage également de reprendre des études de philo dans l’éventualité de devenir prof mais ça reste hypothétique pour le moment.

Mon congé maternité se termine début avril. J’espère, selon nos finances, pouvoir prendre un mois et demi de congé parental et solder mes congés payés pour reprendre le boulot début juin. J’aurai profité de mon bébé pendant quatre mois et demi comme ça. Rien que l’idée de laisser mon tout petit bébé pour retourner travailler ça me fait trop mal au coeur. Mais je n’ai pas le choix. Au moins, je la laisserais avec son papa et pas à des inconnus. Mais je l’inscrirais quand même surement dans une crèche d’accueil ponctuel et régulier ou une halte-garderie pour pouvoir l’y mettre de temps en temps quand PapaGrenouille aura des rendez-vous ou des obligations ou qu’il aura besoin d’une journée rien que pour lui.

Et il faut que je réfléchisse et que je calcule, mais j’envisage de reprendre le boulot à 80%. Au moins jusqu’au mois de septembre. Je pense qu’avec le complément de libre choix d’activité versé par la CAF, c’est possible pour nous. Et comme nous avons décidé de déménager fin avril (maximum) pour un appartement avec un loyer un peu moins élevé (et surtout loin, très loin d’un collège ou d’un lycée et surtout pas en rez-de-chaussée), ça devrait pourvoir être envisageable.

Mais une chose est sûre, si je dois choisir un mode de garde à temps plein (et je le devrais à un moment ou à un autre), je ferais garder mon bébé par une assistante maternelle plutôt que par une crèche. Ça nous coutera plus cher, mais nous n’avons pas tellement le choix. Car le gros souci avec les crèches, c’est que contrairement à la plupart des assistantes maternelles, elles ne prennent pas les enfants lorsqu’ils sont malades. Or moi, je n’ai que deux jours enfant-malade par an donnés par mon entreprise et nous n’avons ni famille ni amis susceptibles de garder notre bébé si elle tombe malade. Et soyons réalistes, un bébé est bien souvent malade (même si c’est juste un petit rhume) plus de deux jours par an!

Donc voilà ou nous en sommes concernant le mode de garde de notre toute petite. Et finalement, ça me convient assez bien que notre fille soit gardée par son papa.

Publicités

Laissez moi un petit mot, j'y répondrais bien volontier!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s