37 semaines d’aménorrhée = 35 semaines de grossesse

J’ai passé les huit mois de grossesse révolus. Plus que quatre petites semaines et notre choupette sera parmi nous! J’ai hâte et en même temps j’ai un peu peur!

Physiquement, je n’en peux plus! Je dors très très mal depuis une semaine et je suis épuisée. Entre mon mari ronflant et bouillant (ça va un peu mieux de ce côté là depuis que nous dormons la fenêtre ouverte) (Oui au mois de décembre!!) , mon lourd et énorme ventre et ma petite gigoteuse qui se cale dans mes cotes et fait des pirouettes, je ne trouve pas le sommeil.

La choupette est toujours très haute dans mon ventre, elle est juste au niveau de mon estomac et c’est très inconfortable et désagréable. Je me sens comprimée au niveau de la poitrine et quand elle bouge c’est de plus en plus douloureux. J’ai la peau toute tendue à cet endroit, elle est presque insensibilisée, mais ça me brule un peu. Parfois, elle descend un peu plus bas, mais généralement ça ne dure pas longtemps. J’ai hâte de pouvoir à nouveau redormir sur le ventre même si je me doute que je ne vais pas super bien dormir une fois qu’elle sera née!

Ma petite grenouille bouge énormément, beaucoup et souvent. Ça fait de véritables vagues et bosses sur mon ventre. Ça se voit même au dessus de mon t-shirt. Parfois, il y a des endroits ou mon ventre dur comme la pierre. Je pense que c’est son dos ou ses fesses qu’elle colle contre la paroi de mon utérus. Et elle a pratiquement le hoquet tous les jours voir plusieurs par jours. La pauvre, ça doit sacrément secouer son petit corps parce que je le sens assez fort moi! C’est fou de se dire qu’elle est déjà toute prête à naitre. Que son petit corps est tout fabriqué, tout prêt à fonctionner, qu’elle peut avaler, avoir le hoquet, sucer son pouce, faire pipi…

37 SA = 35 SG

Et ça me fait bizarre de penser qu’elle sera bientôt là. Que bientôt notre toute petite fille sera avec nous tous les jours. Qu’elle ne sera plus dans mon ventre rien qu’à moi toute seule. Je pense que ça va me manquer au début. Que je vais ressentir un vide en moi. J’ai l’impression qu’elle m’accompagne depuis tellement longtemps. J’ai parfois du mal à réaliser que nous allons être parents. Et en même temps, je sens que notre vie va basculer tout d’un coup dans l’inconnu. Et je suis impatiente de voir comment mon mari va être avec sa toute petite fille. Parce qu’après mon congé maternité, c’est probablement lui qui va s’occuper d’elle (je reparlerais très prochainement de notre choix de mode de garde!). Il est très impatient lui aussi!!

Sinon, je commence l’homéopathie et la tisane de feuille de framboisier (que je dois aller récupérer à La Poste) aujourd’hui. La fin approche pour de bon et ça devient vraiment concret! D’ailleurs, il faut que je prépare les valises cette semaine.

C’est existant, mais aussi un peu flippant cette perspective de grand chamboulement!

Publicités

Laissez moi un petit mot, j'y répondrais bien volontier!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s