31 semaines d’aménorrhée = 29 semaines de grossesse

J – 70 ! Plus que 10 semaines et je tiendrais notre MiniGrenouille dans mes bras. Et cet après-midi, j’ai mon premier cours de préparation à la naissance. J’ai l’impression que le temps s’est accéléré et que ça passe de plus en plus vite. Ça me donne un peu le tournis, j’ai un peu peur. Peur que l’accouchement se passe mal, peur de ne pas y arriver, peur de ne pas bien savoir m’occuper de mon bébé…

Article 51

Matériellement, nous ne sommes pas encore près. Il nous manque la poussette, le siège auto, tout le nécessaire de toilette (baignoire, serviettes, mouche bébé, thermomètre, produits de toilettes…), l’écharpe de portage, le mobile, des biberons (même si je pense allaiter, je préfère en avoir un ou deux quand même) et des sucettes (j’espère ne pas les utiliser, mais il vaut mieux en prévoir quand même!).

Au niveau des vêtements, pour le moment j’ai :
– En taille naissance : 3 pyjamas en velours, 4 bodys manches longues, 4 paires de chaussettes, 2 bonnets et 2 paires de gants assorties et 1 paire de chaussons..
– En taille 1 mois : 8 pyjamas en velours, 1 pyjama en jersey, 3 brassières tricotées, 2 pantalons, 2 paires de chaussons tricotés (assorties à 2 des brassières), 1 manteau tricoté, 2 paires de chaussettes, 7 bodys manches courtes et 7 bodys manches longues.
– Et aussi : 1 combi-pilote, 2 gigoteuses sans manches, 1 gigoteuse avec manches et 14 bavoirs.

J’attends d’avoir une estimation de sa taille et de son poids à terme (et les soldes de janvier aussi !) pour acheter encore d’autres choses. Je pense reprendre principalement des bodys manches longues, des pyjamas en taille 1 mois et des chaussettes. Et du trois mois aussi (j’en ai déjà un petit peu, mais vraiment pas grand-chose). Mais au niveau des quantités, je suis un peu perdue. Je ne veux pas en acheter trop, mais en même temps, j’ai peur de ne pas en avoir assez. J’essaye de réfléchir à ce qu’il pourrait encore nous manquer. Il faut penser à tellement de choses…

Psychologiquement, je pense que nous sommes prêts à accueillir notre MiniGrenouille (malgré mes peurs). PapaGrenouille a l’air confiant. Il fait des efforts et refuse des sorties pour rester avec moi. Il n’a pas l’air de trop stresser à l’idée d’être papa. En même temps, il ne se livre pas facilement. Sa carapace est épaisse. Ou alors, il ne se rend pas encore tout à fait compte du bouleversement qui va avoir lieu dans nos vies. Pourtant, je vois bien cette petite lueur dans ses yeux quand il pose la main sur mon ventre pour sentir sa toute petite. Je pense qu’il risque d’être très ému le jour où il la tiendra tout contre lui et qu’il faudra prévoir un certain nombre de paquets de mouchoirs pour le jour J.

Moi, j’ai hâte qu’elle soit parmi nous. J’ai hâte de découvrir son petit visage, d’entendre son premier cri, de sentir son odeur de bébé, de toucher sa peau toute douce, de l’allaiter, qu’elle blottisse sa petite tête au creux de mon cou, de la voir dans les bras de mon homme, de caresser sa petite tête, qu’elle se recroqueville contre moi, comme une petite grenouille…

En janvier dernier, j’ai fait une fausse couche et j’ai perdu mon bébé. Un an plus tard, je vais donner naissance à notre MiniGrenouille. Une page se tourne. Une nouvelle année et une nouvelle vie à trois va commencer…

Publicités

Laissez moi un petit mot, j'y répondrais bien volontier!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s