Remerciements

Je voulais remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu lors cette douloureuse épreuve de fausse couche. Merci pour vos messages qui m’ont remonter le moral et qui m’aident à garder espoir. J’ai eu de nombreux témoignage de soutien sur ce blog mais aussi sur un forum dont je fais partie et  même si ces personnes ne connaissent pas l’existence de ce blog je tenais à les remercier ici aussi. Et je remercie aussi toutes les personnes qui restent dans l’ombre, qui me suivent, qui me lisent mais qui ne commentent pas forcément. Je pense également à deux de mes collègues de boulot qui ont été présentes dans ce moment difficile.

Article 9

Hier à l’hôpital, tout s’est très bien passé. Le personnel de l’hôpital, des femmes pour la majorité,  (seuls les brancardiers et le gynéco qui m’a opéré étaient des hommes), a été très agréable, doux, et même chaleureux je dirais. Le gynéco m’a dit que l’opération c’était très bien passé et que dans deux mois nous pourrions d’essayer de faire un autre bébé. Et je n’ai eu aucune douleur mise à part quelques douleurs de règles hier soir. Ce court séjour à l’hôpital a été bien moins éprouvant que je ne me l’étais imaginé. Je vais maintenant pouvoir tourner la page tout en douceur.

Cependant, je me suis rendu compte ici et là qu’énormément de femmes ont fait ou font des fausses couches et je ne pensais pas qu’il y en avait tant. Je trouve qu’on n’en parle pas assez et que le corps médical banalise cet événement qui est certes sans conséquences médicalement parlant  (la plupart du temps) mais qui a un impact psychologique important. Je trouve ça déplorable…

Avec cette article, je voulais aussi tout particulièrement dire un grand merci à PapaGrenouille. Tout ça n’a pas été facile pour lui non plus, lui aussi à perdu un  bébé. Mais il a fait tous les efforts du monde pour que je me sente mieux. Pour me rassurer. Pour me réconforter. Pour me consoler. Pour me dorloter. Pour que je n’ai rien à penser ni à faire quand à l’organisation de la maison. Pour me faire sourire. Pour me remonter le moral. Pour me donner de l’espoir… Sans lui, sans son attention et son soutien permanent cette épreuve aurait été probablement encore plus douloureuse.

J’avais un peu peur que la perte ce bébé nous éloigne mais ça nous a rapprocher encore un peu plus. Nous sommes plus que jamais soudés et prêts à avancer de nouveau…

Publicités

Laissez moi un petit mot, j'y répondrais bien volontier!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s